International › AFP

Les gagnants et les perdants du 1er tour des municipales

Le premier tour des Ă©lections municipales a vu les Ă©lecteurs accorder globalement une prime importante au sortant, avec les challengers bien souvent Ă  la peine.

Les gagnants…

. Anne Hidalgo (PS) – Paris

Alors que certains sondages ces dernières semaines donnaient sa rivale Rachida Dati (LR) en tĂŞte pour quelques points, la maire socialiste a largement distancĂ© Ă  la fois l’ancienne garde des Sceaux et Agnès Buzyn (LREM). Anne Hidalgo Ă©marge ainsi Ă  environ 30% selon des estimations, avec Rachida Dati en deuxième position Ă  23%, et Agnès Buzyn troisième avec moins de 18%. La maire sortante peut ainsi envisager le second tour avec une certaine sĂ©rĂ©nitĂ© et engager les nĂ©gociations avec les Ă©cologistes, en position de force.

. David Rachline (RN) – FrĂ©jus

L’une des meilleures prises du parti de Marine Le Pen en 2014, FrĂ©jus, a rĂ©Ă©lu David Rachline dès le premier tour avec un peu plus de 50% des voix selon des rĂ©sultats provisoires.

L’ancien sĂ©nateur conserve donc la ville varoise tandis que sa victoire rĂ©affirme le dĂ©partement comme l’un des bastions du RN.

D’autres figures du parti ont Ă©galement rĂ©alisĂ© de très bons rĂ©sultats comme Steeve Briois Ă  HĂ©nin-Beaumont, rĂ©Ă©lu de mĂŞme dès le premier tour, et Louis Aliot Ă  Perpignan, en ballotage favorable pour le second tour.

. StĂ©phane Le Foll (PS) – Le Mans

Le maire sortant arrive en ballottage très favorable pour le premier tour avec des estimations de rĂ©sultats qui le placent Ă  plus de 40%, loin devant l’ensemble de la droite. Au second tour, l’ancien ministre de l’Agriculture de François Hollande sera d’ailleurs opposĂ© Ă  une candidate divers gauche, l’actuelle dĂ©putĂ©e socialiste Mariette Karamanli, qui a obtenu un peu plus de 13%.

Tout comme StĂ©phane Le Foll, le maire sortant Ă  Dijon François Rebsamen est en bonne position pour le second tour. L’ancien ministre du Travail est en tĂŞte avec 38% des suffrages, devant Emmanuel Bichot (LR) qui obtient 15%.

. GĂ©rald Darmanin (UDC) – Tourcoing

Le ministre de l’Action et des Comptes publics avait Ă©tĂ© accusĂ© ces derniers jours d’avoir dĂ©laissĂ© son portefeuille au profit de sa campagne Ă  Tourcoing (Nord). GĂ©rald Darmanin a finalement Ă©tĂ© Ă©lu dès le premier tour avec plus de 60% des voix.

Ce n’est pas le seul membre du gouvernement Ă©lu facilement puisque le ministre de la Culture Franck Riester, et le ministre chargĂ© des CollectivitĂ©s territoriales SĂ©bastien Lecornu ont Ă©tĂ© Ă©lus Ă©galement dès le premier tour, respectivement Ă  Coulommiers (Seine-et-Marne) et Vernon (Eure). Ce dernier n’Ă©tait cependant pas tĂŞte de liste.

… et les perdants.

. SĂ©bastien Chenu (RN) – Denain

La ville du Nord Ă©tait l’une des cibles principales du RN mais le porte-parole du Rassemblement national n’a pas rĂ©ussi Ă  mettre la maire sortante Anne-Lise Dufour-Tonini (PS) en difficultĂ©. Celle qui est en fonction depuis 2011 a ainsi Ă©tĂ© rĂ©Ă©lue dès le premier tour.

. CĂ©dric Villani (DVC) – Paris

Le mathĂ©maticien a clairement perdu son pari dans la capitale puisqu’il Ă©marge Ă  peine au-dessus des 5%. Le dissident LREM n’a pas donnĂ© d’indication sur une possible fusion de ses listes au second tour, mais il ne devrait pas peser autant qu’il pouvait l’espĂ©rer il y a encore quelques semaines.

. Alain Carignon (LR) – Grenoble

Celui qui fut maire de la ville isĂ©roise de 1983 Ă  1995 ne devrait pas retrouver son fauteuil le maire sortant, l’Ă©cologiste Eric Piolle ayant obtenu plus du double (44,6%) des voix d’Alain Carignon (20,5%).

. Laurent HĂ©nart (DVC) – Nancy

Alors qu’au niveau national les maires sortants ont particulièrement bien rĂ©ussi, la deuxième place au premier tour du maire de Nancy, Laurent HĂ©nart (DVC) peut ĂŞtre perçue comme une dĂ©ception. Avec un peu moins de 35% des voix, il arrive derrière le candidat divers-gauche Mathieu Klein qui a rĂ©coltĂ© près de 38% des voix.

Retour en haut