International › APA




Divers sujets au menu des quotidiens marocains

L'incendie de Mohammedia, les implications de l'urbanisation et l'actualité sportive sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus…

L’incendie de Mohammedia, les implications de l’urbanisation et l’actualitĂ© sportive sont les principaux sujets traitĂ©s par les quotidiens marocains parus ce lundi.+L’Opinion+, qui s’attarde sur l’incendie qui s’est dĂ©clarĂ© jeudi dans un dĂ©pĂ´t de gaz Ă  Mohammedia, Ă©crit qu’en quelques quinzaines de minutes, les flammes et la fumĂ©e ont envahi le ciel et qu’une partie de la ville a sombrĂ© dans le noir, rappelant le pĂ©ril d’avoir une unitĂ© industrielle Ă  haut risque Ă  proximitĂ© des quartiers rĂ©sidentiels.

Car mĂŞme si les autoritĂ©s locales ont pu maĂ®triser les feux, sans dĂ©gâts humains, la situation aurait pu s’aggraver vu la proximitĂ© du feu avec le port pĂ©trolier et les rĂ©sultats auraient Ă©tĂ© beaucoup plus consĂ©quents qu’ils ne le sont aujourd’hui, explique la publication.

Comme Ă  l’accoutumĂ©e, dans les prochains jours, l’enquĂŞte dĂ©terminera les causes de cet Ă©vĂ©nement effroyable et les responsables devraient en payer le prix, de sorte Ă  rendre justice Ă  une population qui, dĂ©sormais, sera hantĂ©e par la crainte, mais, si le problème n’est pas rĂ©glĂ© Ă  la source, d’autres Ă©pisodes semblables risquent de se reproduire, relève-t-il.

+L’Economiste+, qui aborde les implications de l’urbanisation, Ă©crit que l’urbanisation galopante impose une rĂ©vision en urgence des modalitĂ©s de conception des rĂ´les des territoires et de leurs spĂ©cialisations, car il en va de la cohĂ©rence du dĂ©veloppement territorial de nos villes et rĂ©gions, surtout que cette Ă©volution commence dĂ©jĂ  Ă  poser des problèmes au niveau de la rĂ©partition des ressources et de l’occupation des espaces.

En l’absence de stratĂ©gies d’amĂ©nagement urbain bien pensĂ©es, la croissance dĂ©mographique conduit souvent Ă  un Ă©talement des villes, avec une Ă©volution en “tâches d’huile”, constate l’Ă©ditorialiste, notant que le dĂ©veloppement urbain improvisĂ©, souvent sans coordination entre les diffĂ©rents niveaux d’un territoire concernĂ©, fait perdre de nombreuses opportunitĂ©s Ă©conomiques et sociales.

Il est urgent de procĂ©der Ă  la très attendue refonte des documents d’urbanisme afin que les territoires puissent assurer aux citoyens un cadre de vie dĂ©cent, intĂ©grĂ© et cohĂ©rent, avec une mixitĂ© sociale et fonctionnelle, soutient-il.

Les conseils Ă©lus Ă  l’Ă©chelon rĂ©gional, qui sont très attendus sur ce dossier, doivent ĂŞtre le vecteur de programmes articulĂ©s et l’orientation de la dĂ©clinaison rĂ©gionale des politiques publiques, estime-t-il, soulignant que la prise en compte en amont des rĂ©alitĂ©s territoriales Ă©vitera, par exemple, que les programmes de dĂ©veloppement rĂ©gional ne restent de simples catalogues de projets sans cohĂ©rence.

+Le Matin+ rapporte que le coach marocain Walid Regragui, devenu le premier cadre technique africain et arabe Ă  mener son Ă©quipe aux demi-finales du Mondial de football, figure dans une liste de candidats dĂ©voilĂ©e, dimanche, par l’IFFHS sur son site web. Cette liste compte, entre autres, le sĂ©lectionneur de l’Ă©quipe de l’Argentine Lionel Scaloni, vainqueur du Mondial-2022, le Français Didier Deschamps, finaliste au Qatar et laurĂ©at du trophĂ©e en 2020, et Zlatko Dali, qui a dĂ©crochĂ© la troisième place du dernier Mondial avec la Croatie.

Selon l’IFFHS, le candidat qui succĂ©dera au sĂ©lectionneur de l’Italie, Roberto Mancini, sera connu dĂ©but janvier 2023.