Société › Médias

Décès du journaliste Abdoulaye Bah: le gouvernement prend es funérailles en charge.

Notre confrère Abdoulaye Bah du site Guineenews est décédé ce lundi à l’hôpital Sino Guinéen de Kipé des suites d’un accident de la route survenu samedi dernier aux environs pendant qu’il couvrait les travaux d’assainissement de la ville de Conakry en compagnie du ministre de la Jeunesse Mouctar Diallo et celui des transports Moustapha Naite.

Ce matin, journalistes, patrons de presse,  et ministres ont rallié  la maison mortuaire. La  tristesse et la désolation se lisaient sur tous les visages.

Pour Mouctar Diallo,  Abdoulaye Bah est un martyr.

« On a engagé une opération Conakry ville propre pour rendre la capitale propre. Pour avoir un environnement sain, pour que les routes soient praticables. Nous étions dans cette opération aux environs de 3heures du matin, c’est là que notre frère Abdoulaye Bah a rendu l’âme. Donc c’est pour dire qu’il a rendu l’âme sur le champ de bataille.  Il était au service de la nation quand Dieu l’a rappelé donc c’est un martyr. Tout cela constitue un sentiment de satisfaction et une source d’apaisement pour nous ».

Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeunes a annoncé les dispositions prises par le gouvernement pour les funérailles de notre confrère.

« Le gouvernement a dit qu’il est très solidaire et prend en charge tout ce qui est lié aux funérailles et il reste à l’écoute de sa famille parce que nous considérons que Abdoulaye Bah doit continuer à vivre à travers sa famille notamment son épouse ».

Retour en haut