DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Liberté de presse menacée : Un frein aux grandes ambitions du deuxième mandat

Par Moise Sidibé - 06/01/2016

Par Moise Sidibé

 

Sans une presse responsable et libre, rien ne mène à rien : La « presse militante et révolutionnaire » avait contribué à faire accroire au Responsable suprême de la Révolution qu’il était infaillible, que tout lui était permis de décider et de faire. Tout opposant politique était voué à la mort. On a même vu des parents des condamnés de la « Cinquième colonne » approuver publiquement les verdicts et sentences des tribunaux populaires. C’était soit jouer le jeu, soit périr. Le contexte très marqué de la bipolarisation l’imposait. Sous une telle chape de plomb, les abus, exactions et malversations commises par les membres du Bureau politique national, du Comité central du PDG et des hiérarchies inférieures jusqu’aux pouvoirs révolutionnaires locaux , la base, la presse militante composée de dialecticiens et d’intellectuels avérés se gardait bien d’en faire état. Ainsi dévoyée, elle faisait des éloges sur des échecs, les mettant sur le compte des « saboteurs et anti-Guinéens au service de l’impérialisme »… Conséquences, la presse a contribué à saborder la Révolution en l’encensant et la sublimant.

Sous la deuxième république, la démocratie, l’Etat de droit et la liberté de la presse annoncés ont fait s’engouffrer les pionniers de la presse dans la brèche, et mal leur en prit. On ne comptait plus le nombre de journalistes intimidés, molestés, emprisonnés, battus… par les caciques du pouvoir qui ne voulaient pas que la presse dénonce et mette au jour ce qu’ils faisaient de contrevenant dans l’ombre et l’opacité. Ceux qui ont pu passer entre les mailles de la gouvernance du PUP n’ont pas échappé à l’étau du CNDD (conseil national pour la démocratie et le développement).

Dans ces trois cas, quelle gouvernance avait pu atteindre le tiers des objectifs qu’il s’était fixé ? La Révolution était allée de mal en pis, la Calypso du « septennat » était allé de Charybde en Scylla s’engluer dans les pays pauvres très endettés, et le CNDD était allé à la perdition avec un trou de près de 10 mille milliards de francs guinéens en deux ans seulement.

La presse bâillonnée, toutes les sociétés et entreprises d’Etat de la première république ont été étouffées par les détournements, trafics d’influence, intimidation et corruption. La presse matraquée ou non écoutée, la première usine d’alumine en Afrique a été bradée dans des conditions lamentables, sans parler des mines et autres.

Le RPG-arc-en-ciel qui devait auditer tous ces gâchis, pris en otage, ne savait par quel bout commencer. La presse, qui devait lui servir de boussole et de lampiste, n’a pas été écoutée et suivie, elle n’a pas été épargnée dans la couverture de la réclamation des clients à la BADAM (banque pour le développement de l’agriculture et des mines), pour ne parler que de cela seulement.

Alpha Condé vient de dire que chaque ministre doit faire déclaration de ses biens et de ceux de son épouse. La contribution de la presse, qui a les yeux partout, serait précieuse, si elle se sait accompagnée par les autorités, mais si elle devait accompagner les malversations, l’échec est assuré.

La tentative d’assassinat ou l’intimidation muette sur le journaliste d’Espace FM comme cadeau pour le démarrage de ce deuxième mandat mériterait une réponse rapide des services de sécurité. Si la volonté de changement est effective, la presse doit être encouragée et non être apeurée.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

"Un Cadavre dans l’Oeil"
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDeconakry.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués